Les Seigneurs de l'Ombre

Le site des Seigneurs de l'Ombre
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Baärtok - Chroniques d’un prêtre fou …

Aller en bas 
AuteurMessage
Baärtok



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Baärtok - Chroniques d’un prêtre fou …   Ven 31 Mar - 15:23

Mon raptor avancait avec peine, la neige tombait encore sur les plaines du Berceau de l'Hiver. Avec sa patte foulée lors du dernier affrontement, je le ménageait. Le froid se faisait plus intense ... Je décidais donc de faire halte dans un caverne et de nous y réfugier durant la nuit qui, de plus en plus prenait le pas sur le jour.

Un jour ... Un jour de plus ... J'avais survécu un jour de plus ... Les attaques des elfes s'étaient intensifiées ces dernières semaines ... A croire que les gnomes avaient enfin trouver une potion de courage valable et qu'ils avaient fait une distribution générale à Stormwind.

Les combats étaient loin maintenant, on entendait encore au loin les catapultes cracher leur boulets de feu et éparpiller les troupes alliées comme lorsqu'on souffle le sable tenu au creux de la main.

La fatigue me gagnait... le feu allumé avec peine me réchauffait les joues ... dormir sans vraiment fermer les yeux ... toujours rester vigilant ... se reposer juste ...

Dansants dans le flammes, les souvenirs s'entrelacaient ... je revois mon village, les miens ... l'eau battant la plage, le vent brassant le sable ...

Je revois mon maître ... je ressens cette sensation lors de mon premier essai du bouclier de l'ombre ... ces douleurs à surmonter ... toujours ces douleurs ...

et puis ... sans m'en rendre compte ce ciel devenant rouge sang ... Les nains étaient entrés sur notre territoire ... les flèches enflammées tombant sur mon village telles la grêle en début de second cycle ... je revois mon maître se jeter sur moi .. me projetter dans cette barque que mon oncle tentait de remettre a flots depuis des lustres ... et me laisser partir au bon gré de l'océan ... malgré les filets de pêche qu'il mis a la hâte sur moi pour m'empecher d'être remarqué et son interdiction de me relever et de regarder mon passé ... regarder mon passé ... je comprends ces mots aujourd'hui ... malgré cela je ne pu m'empecher de regarder la plage s'eloigner ... les huttes de mon village tomber une a une en cendres ...

Mon embarcation a tenu le coup 3 jours environs avant d'être avalée par la mer en furie... par chance le rivage n'a jamais quitté mon champ de vision ... après plusieurs mois d'errance et de solitude dans les terres de Kalimdor ... je finis par être recueilli par un clan de trolls ... des cousins du nord dont m'avait souvent parlé mon oncle.

A ce moment, j'avais trouvé ma voie .. celle des prêtres ... cette même voie a laquelle me destinait mon oncle ... cette voie qui m'avait amené a rencontrer mon maître que je n'ai perdu que trop vite ... cette voie encore que je renoncait a prendre ... rêvant de suivre celle des guerriers comme la plupart de mes frères au village ... et alors que j'avais perdu tout cela ... je décidait de suivre cette voie en leur honneur .. pour leur mémoire ...

Le feu s'eteignait ... le froid me fit reprendre mes esprits ... tant de cycles avaient passés ... j'avais réussi ma promesse ... je suis prêtre maintenant ... je soigne les miens ... les mêmes qui m'ont surnommé le 'prêtre fou' ... peut-être un jour comprendront ils ma rage au combat ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Baärtok - Chroniques d’un prêtre fou …
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FLIC Chroniques de la police ordinaire, Bénédicte Des forges
» Chroniques d'un retour en Auvergne
» [Fluff perso] Les Chroniques d'Yggdrasil
» Chroniques Oubliées - Mini campagne médiéval fantastique pour joueurs débutants
» Chroniques d'un eldar noir (2000 pts) [genèse de listes, résumés de parties, ...]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Seigneurs de l'Ombre :: Les personnages :: Voyages et aventures-
Sauter vers: